Soudan : l’armée met un terme aux discussions et annonce des élections

Le président du Conseil militaire transitoire soudanais (TMC) a annoncé mardi matin la fin des discussions avec l’opposition et indiqué que des élections seraient organisées dans neuf mois afin de résoudre la crise dans le pays depuis la destitution de l’ancien président Omar Al Bashir.

La déclaration d’Abdel Fattah Al-Burhan fait suite à l’assassinat de plus de 30 manifestants lundi dans la capitale, Khartoum, alors que les forces gouvernementales dispersaient leur sit-in en cours depuis de deux mois appelant à la passation du pouvoir aux autorités civiles, a rapporté l’agence Anadolu.

Dans un discours à la télévision nationale, Al-Burhan a déclaré que le TMC avait également annulé tous les accords antérieurs conclus avec la principale coalition d’opposition et avait suspendu les négociations avec celle-ci. Al-Burhan s’est engagé à organiser des élections libres et équitables dans neuf mois, ajoutant que le TMC formera un cabinet provisoire dans les prochains jours. Il a également promis de lancer une enquête sur les morts enregistrés parmi des manifestants.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus