Venezuela: une tentative de « coup d’État » militaire déjouée, gouvernement

Le gouvernement vénézuélien a annoncé ce mercredi 26 juin avoir déjoué une tentative de « coup d’État » militaire. Selon le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez, ce soulèvement orchestré par plusieurs militaires, majoritairement retraités et en exil, prévoyait l’assassinat du président Nicolas Maduro et aurait reçu l’aide des États-Unis, de la Colombie et du Chili. Ce n’est pas la première fois que les autorités accusent des militaires de fomenter un coup d’État avec le soutien de puissances étrangères.

Le gouvernement vénézuélien a affirmé mercredi avoir déjoué une tentative de « coup d’Etat » militaire impliquant l’opposition, en lien avec les Etats-Unis, la Colombie et le Chili, des allégations immédiatement rejetées avec ironie par l’opposant Juan Guaido.

Selon le ministre vénézuélien de la Communication, Jorge Rodriguez, le coup d’Etat prévoyait l’assassinat du président socialiste Nicolas Maduro. Impliquant des militaires actifs et en retraite, ainsi qu’un ancien chef du renseignement, il devait avoir lieu entre dimanche et lundi.

« Nous avons assisté à toutes les réunions de planification du coup d’Etat », a déclaré M. Rodriguez, en faisant allusion à des agents gouvernementaux qui auraient été infiltrés dans la préparation de cette tentative de renversement de Maduro et son remplacement par un général.

Le ministre, qui a annoncé l’arrestation d’au moins six militaires, a également mis directement en cause le chef de file de l’opposition, Juan Guaido, reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays, dont les Etats-Unis.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus