Politique

Bénin – 59 ans d’indépendance: le message du maire Georges Bada à ses administrés

Le Bénin commémore demain Jeudi 1er Août 2019, les 59 ans de son accession à la souveraineté  internationale. En prélude aux manifestations officielles entrant dans le cadre de cet anniversaire, la première autorité de la Commune d’Abomey Calavi à l’instar d’autres personnalités du pays s’est adressée à ses administrés. 

C’est par une invitation à se serrer les coudes pour développer la plus grande Commune du Bénin et pour réaliser le mieux être de chacun que le Maire Georges Bada s’est adressé à ses administrés. Dans son adresse, l’autorité municipale d’Abomey Calavi a d’abord remercier le gouvernement et son chef pour leur vision de développement à la base qui permet l’émergence des états décentralisés.

--- Publicité---

Bénin – Universalité de l’internet: Cotonou accueille l’atelier

Dans cette perspective, la Commune D’abomey Calavi n’a pas été laissée pour compte dans la redistribution des infrastructures et autres gros projets contenus dans le programme d’action du gouvernement « Le PAG-Bénin Révélé ». Le maire Georges Bada a par ailleurs invité ses administrés au civisme fiscal qui handicape sérieusement le développement de la ville d’Abomey Calavi devenue une cité dortoir du Bénin. Lire ci-dessous l’intégralité du message de Georges Bada.

Intégralité du message du maire:

Citoyennes et Citoyens d’Abomey-Calavi,
Chères populations,
Nous voici encore une fois au rendez-vous de l’anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale.
C’est pour moi l’occasion rêvée pour vous adresser mon message.
Vous et moi, nous nous battons chaque jour pour ressentir un mieux-être individuel et collectif.

La commune d’Abomey-Calavi fait ses pas de façon irréversible vers le développement car, il n’y a pas de petits pas. Il n’y a que des pas et même si ces pas ne sont pas très perceptibles, ils sont effectifs et nous y arriverons ensemble. Et dans ce cadre, il me plaît de remercier très sincèrement le Président Patrice Talon et son gouvernement pour la volonté politique et la grande détermination affichées pour mettre les communes sur la voie du développement à travers le programme très ambitieux qu’ils s’appliquent à égrener chaque jour.

Du groupe du Grand Nokoué, les conseils communaux dont celui d’Abomey-Calavi, en bénéficient largement. Nous n’oublions pas non plus le grand programme d’asphaltage, de construction de logements sociaux, de la construction de l’aéroport international de Golo Djigbé et j’en passe. Dans la même dynamique que le gouvernement du nouveau départ, j’invite tous les fils et filles d’Abomey-Calavi à se serrer les coudes pour accompagner le conseil communal et moi-même dont le rêve légitime n’est rien d’autre que l’amélioration de nos conditions de vie. Oui nous n’avons pas le droit de remettre notre Commune bien aimée aux mains des branleurs qui s’agitent inutilement aux fins de nous distraire. C’est donc l’occasion pour moi de remercier particulièrement les leaders politiques, les sages, les notables, les jeunes, les têtes couronnées qui spontanément répondent toujours à mon appel, dès que je le requiers. Cet élan dénote de la volonté que vous avez de nous accompagner et de porter avec nous, le rêve de voir Calavi révélée et briller de mille feux.
Je vous réitère ma confiance et vous confesse, si vous ne le saviez déjà, que toutes initiatives innovantes de votre part seront les bienvenues car, ensemble, on est toujours plus fort.

Mon souhait est que nos comportements incitent à la paix et à la sérénité qui nous ont toujours caractérisés car, il n’y a point de développement dans un environnement de crise et de violence.
Je m’en voudrais de ne pas nous exhorter au respect de nos engagements vis-à-vis du fisc.

Payons donc nos impôts et taxes à bonne date et décourageons à tout prix et à jamais les faits d’évasion fiscale. Oui, le nerf de la guerre. Il est indispensable et toute volonté politique, quelle que soit son importance, serait vaine si nous n’avons pas les moyens financiers pour réaliser nos projets.
Je compte donc sur tous, opérateurs économiques, acteurs sociaux et politiques pour que le rêve que porte chacun dans son cœur pour Calavi se transforme en réalité. Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice avec courage et abnégation.

Comptant sur chacun et tous, je vous réitère l’engagement du Conseil Communal et de toute l’Administration communale à œuvrer, sans démériter, pour la révélation de Calavi.

---Publicité---

2 commentaires

  1. tous ceux qui aiment…le benin…de nos villes et campagnes…!!

    N’allez pas applaudir..des tueurs de cadhéhoun,killibo savé,,tachaourou et kandi

    Restez chez vous….!!! en guise de protestation..

    Laissez les entre eux….

    vivement un patriote bidasse…qui fera comme en égypte contre sadate…

    Quelques..trucs dégouipillés…et balancés…sur la tribune..

    mais qu’il ne rate…pas…le balafré..et les ..3 f….et les 83 tondus…et imposteurs

    Celà nous économisera des balles..

  2. bada..arrière petit arriere petit fils…du corps expéditionnaire d’abomeens…qui ont installé leur camp…à abombez calavi…

    Ils sont encore nombreux

    Mais la commune d’abomez calavi..akassato…sont majoritairement des aizo…

    Que bada rentre chez lui à abomez…

    Je dirai la meme chose…de charles toko…au gros nez…d’éléphant de mer

    Chez lui…c’est kouandé paternellement…et de guinagourou maternellement(..car en effet les babamoussa ne sont pas de parakou…mais de guinagourou)

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité