Bénin: Restaurer l’Espoir profite du risque des dix partis

A la rencontre du palais de la Marina hier lundi 15 juillet, il est convenu d’un chronogramme à l’effet d’étudier les dossiers pour délivrer le certificat de conformité aux partis ayant manifesté le désir. Candide Azannaï dont le parti a brillé par son absence est invité à se présenter au ministère de l’intérieur le jeudi prochain pour la suite des formalités administratives.

Patrice Talon, au cours de la rencontre avec les partis de l’opposition, a donné des instructions au ministre de l’Intérieur à l’effet de délivrer les papiers administratifs aux partis politiques qui en ont manifesté le désir. Pour y arriver, un chronogramme est établi. Dans le chronogramme, aussi curieux que cela puisse paraître, figure le parti de Candide Azannaï, Restaurer l’Espoir (RE).

Ce parti, faut-il le rappeler, était le seul qui a boycotté le rendez-vous de Patrice Talon. Il soutient que rien de substantiel ne pourra sortir de ces assises « ciblées ». Mais à l’arrivée, il bénéficie des mêmes avantages que les autres formations politiques qui ont répondu à l’appel du locataire de la Marina. A moins que le parti ait d’autres récriminations contre le pouvoir en place, il se fera représenter le jeudi prochain pour se mettre en conformité afin d’avoir une existence légale. Les partis qui ont pris le risque de subir l’humiliation que craignait Restaurer l’Espoir n’auront rien gagné de plus que celui-ci.

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus