Découverte d’armes françaises en Libye: Tripoli exige des explications urgentes de Paris

Les relations sont tendues entre Paris et Tripoli après la découverte des armes françaises à Gharyan auprès des forces du maréchal Haftar. Le gouvernement d’union nationale (GNA) a adressé une demande d’explication aux autorités françaises.

Tripoli est décidé à faire la lumière sur la découverte des armes et missiles français retrouvés chez les pro-Haftar dans la vile de Gharyan au nord-est du pays. Dans une correspondance adressée à Paris, Tripoli demande des explications urgentes sur cette découverte. Selon TV5 monde, le chef de la diplomatie, Mohamad Tahar Siala a demandé à son homologue français, Jean-Yves Le Drian, « d’expliquer de manière urgente le mécanisme par lequel les armes françaises découvertes à Gharyan sont parvenues aux forces de Haftar, quand ont-elles été livrées et comment »?

Le ministre des affaires étrangères a également exprimé son désir d’avoir des détails sur les « quantités d’armes » qu’auraient fournies la France au maréchal Haftar, et dont l’existence (en Libye) contredit les déclarations du gouvernement français de soutien au GNA, seul pouvoir reconnu par la communauté internationale. Mercredi dernier, le ministère français des armées a certifié que  les missiles Javelin trouvés à Gharyan appartiennent effectivement aux armées françaises. Pour l’heure, ni Jean-Yves Le Drian, ni Florence Parly respectivement chef de la diplomatie et ministre de la défense n’ont réagi officiellement à la demande du gouvernement de Fayez el-Sarraj. Depuis le début du mois d’avril, l’homme fort de l’Est libyen a lancé une offensive sur Tripoli, une opération qui a fait plusieurs morts.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus