Société

le duo Tony Elumelu et l’Onu pour former les jeunes entrepreneurs sahéliens

Pour lutter contre le chômage et le sous emploi en Afrique, le Programme des nations unies pour le développement (Pnud) la fondation Tony Elumelu se donnent la main. Ils ont initié un programme de formation et d’assistance des jeunes entrepreneurs africains. Dénommé TEF-UNDP Sahel Youth Entrepreneurship, il a pour objectif d’autonomiser 100 000 entrepreneurs africains du Sahel sur dix ans.

5 août 2019. C’est la date butoir pour postuler et faire partie des jeunes éligibles pour ce programme. Très préoccupées par l’autonomisation des jeunes, les  deux instituions ont initié un programme pour soulager les Etats de l’Afrique sahélienne. Sept pays africains sont éligibles au programme : le Nigeria, le Niger, le Tchad, le Cameroun, la Mauritanie, le Mali et le Burkina Faso. En plus d’être ressortissant de l’un de ces pays, il faut que l’entreprise ait moins de trois ans d’existence. Les entreprises à l’étape d’idée sont aussi éligibles à ce programme.

Les 5500 postulants  qui seront sélectionnés, vont bénéficier d’une formation de 12 semaines et à des opportunités d’échanges professionnels.Après l’étape de formation, seuls 2000 rejoindront la phase finale du programme et recevront un financement non remboursable pour booster leurs activités. Le programme qui est à sa 5è édition pourra, in fine, aider les Etats bénéficiaires à réduire le taux de chômage et disposer des entrepreneurs bien formés aux normes internationales.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité