Le franc CFA « a une utilité », insiste le président français Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron a assuré jeudi 11 juillet que le sujet de l’avenir du franc CFA pouvait être discuté « de manière apaisée » et « sans tabou », alors que les pays d’Afrique de l’Ouest ont confirmé leur intention de se doter d’une monnaie commune dès 2020.

Le président français Emmanuel Macron a assuré jeudi que le sujet délicat de l’avenir du franc CFA pouvait être discuté « de manière apaisée » et « sans tabou », alors que les pays d’Afrique de l’Ouest ont confirmé leur intention de se doter d’une monnaie commune.

« C’est un sujet qu’on doit pouvoir ouvrir et qu’on a décidé d’ouvrir ensemble avec nos partenaires africains, de manière apaisée, sans culte du symbole, sans tabou ni totem », a déclaré M. Macron à l’issue d’un débat à l’Elysée avec 400 représentants des diasporas africaines de France, auquel participait le président ghanéen Nana Akufo-Addo. « Je suis attaché à ce qu’il y ait un succès pour l’intégration régionale de la Cédéao », a souligné le président français à l’intention de son homologue ghanéen, en visite officielle à Paris.

Le franc CFA « a une utilité », a insisté le président français. « On doit garder la part de stabilité que ça apporte mais on doit permettre à toute la région de s’intégrer pleinement dans un espace monétaire intégré ».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus