Les pirates ont encore frappé au large du Nigéria

Dix marins turcs qui se trouvaient à bord d’un cargo au large des côtes nigérianes ont été pris en otage par des pirates.

L’opérateur du navire, Kadıoğlu Maritime, a déclaré que le navire Paksoy-1 naviguait sans fret entre le Cameroun et la Côte d’Ivoire lorsque les pirates sont montés à bord. Les assaillants ont endommagé les équipements de navigation du navire avant leur départ avec leurs otages. Huit autres marins ont réussi à s’échapper en rejoignant les eaux territoriales ghanéennes.

Les pirates opérant depuis le Nigeria ont par le passé exigé des rançons pour le retour en toute sécurité des otages. Selon BBC au Nigeria, la piraterie était devenue courante dans le pays au cours de la dernière décennie, mais que le nombre d’attaques avait diminué au cours des 12 derniers mois, passant de 22 au premier trimestre 2018 à 14 au cours de la même année. Le Bureau maritime international affirme que cela est dû à une augmentation du nombre de patrouilles de la marine nigériane mais avertit que les eaux nigérianes restent dangereuses.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus