Libye : la NLA annonce le succès de la première phase de son offensive sur Tripoli

L’Armée nationale libyenne (ANL) basée à l’Est, dirigée par le maréchal Khalifa Haftar, a mené à bien la première étape de son opération visant à controler la capitale libyenne Tripoli, a déclaré jeudi le général Ali Saleh Qahtani, commandant de la 73ème brigade d’infanterie du commandement principal de la LNA, à Spoutnik.

« En ce qui concerne les progrès de l’opération militaire visant à libérer la capitale libyenne de Tripoli, menée par l’armée nationale libyenne contre les groupes fidèles au gouvernement d’Accord national basé à l’ouest et les groupes terroristes… et le groupe terroriste Daesh, la première étape a été complétée avec succès « , a déclaré Qahtani. La première phase de l’opération impliquait de faire avancer les forces de la LNA et de prendre certaines zones, tandis que la deuxième partie consistait à épuiser les adversaires, à prendre le contrôle de leurs positions et à éviter les dommages matériels et les pertes, a souligné Qahtani. Il a ajouté que les « groupes et bandes terroristes » qui occupent actuellement Tripoli « se battent pour leurs intérêts personnels au nom de positions élevées et d’avantages ».

La LNA attendait l’ordre du commandement de commencer la deuxième étape de l’opération, dans le but de « libérer Tripoli et de remporter la victoire finale », a souligné Qahtani. Depuis début avril, la LNA est engagée dans une offensive visant à prendre le contrôle de Tripoli. Le gouvernement de l’Accord national a lancé une contre-offensive pour empêcher l’ALN de s’emparer de la ville. La Libye est déchirée par le conflit depuis que le dirigeant de longue date, Mouammar Kadhafi, a été renversé en 2011. L’est du pays est gouverné par le parlement, soutenu par la LNA et situé à Tobrouk. Le gouvernement d’Accord national, dirigé par le Premier ministre Fayez Sarraj, opère dans l’ouest du pays et son siège à Tripoli.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus