Nigéria: quatre ressortissants turcs enlevés

Les autorités policières du Nigéria ont annoncé lundi, que quatre personnes, tous des ressortissants turcs, ont été victimes d’enlèvement par des hommes armés.

Des hommes armés ont pris d’assaut un bar du village de Gbale dans l’état de Kwara et les ont saisis samedi, a déclaré le porte-parole de la police nationale Frank Mba à l’AFP. « Nous travaillons d’arrache-pied pour obtenir leur libération », a-t-il ajouté sans préciser si des demandes de rançon avaient été faites. Les médias locaux ont déclaré que les Turcs travaillaient pour une entreprise de construction dans l’Etat. Les enlèvements contre rançon sont fréquents au Nigéria, en particulier dans le sud et le nord-ouest, riches en pétrole. Les victimes sont généralement libérées après le paiement d’une rançon, bien que la police confirme rarement s’il y a eu paiement d’argent.

Plus tôt ce mois-ci, deux ressortissants chinois ont été enlevés dans l’Etat d’Edo, dans le sud du pays. La police nigériane n’a pas pu confirmer si ces personnes étaient toujours en captivité. Il y a eu également de nombreux enlèvements dans le nord-est, où une insurrection dirigée par les djihadistes de Boko Haram a tué 27 000 personnes et contraint quelque deux millions d’autres à fuir leur domicile depuis 2009.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus