Sommet Macron-Akufo-Addo: voici ce que les deux chefs d’Etat se sont dits

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo est en visite de travail en France. Sur l’invitation du chef d’Etat français, il s’est envolé pour Paris à la fin du 12ème sommet extraordinaire de l’UA au Niger. Ce jeudi 11 juillet, les deux présidents ont largement échangé sur des questions d’ordre économique.

C’est devant plus de 400 personnalités de la diaspora africaine qu’Emmanuel Macron et son homologue Nana Akufo-Addo ont tenu pendant plusieurs heures, un sommet axé sur des questions économiques. En effet, le patron de l’Elysée a saisi l’occasion pour se prononcer sur l’une des problématiques du siècle : l’immigration. «  La jeunesse africaine, il faut lui offrir un avenir en Afrique » estime Macron. Ensuite, les deux présidents ont beaucoup parlé de la première économie du continent africain, le Nigéria. « Si le Nigeria échoue, toute la région échoue. Si le Nigeria réussit, il portera toute la région », faisant référence à l’accord de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlec).

Connu pour ses positions sur la France-Afrique, Akufo-Addo a de son côté tenu à rappeler la responsabilité des Africains dans le développement du continent : « Il faut changer l’histoire du père Noël qui va venir pour développer le continent. Il n’y a que nous qui pouvons développer notre continent. Il n’y a pas de père Noël. Une fois que cette mentalité devient la nôtre, cela change le regard et les relations avec la France, avec l’Europe » a soutenu le premier citoyen ghanéen.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus