Showbiz

« The Lion King – The Gift »: la déclaration d’amour de Beyoncé à l’Afrique

Queen B est revenue, vendredi 19 juillet, avec un album plus fou que jamais. L’album de 14 chansons de Beyoncé a été, non seulement chanté par les artistes les plus talentueux mais aussi produite par les meilleurs producteurs africains.

Les Américains découvrent simultanément, vendredi 19 juillet 2019, la nouvelle version 3D d’un des classiques de Disney, Le Roi Lion (2019), et la dernière production de Beyoncé, The Lion King : The Gift. Plusieurs artistes originaires du Nigeria, du Ghana, d’Afrique du Sud et du Cameroun ont participé à ce dernier opus de Beyoncé.

--- Publicité---

« Cette bande-originale est une lettre d’amour à l’Afrique et je voulais m’assurer que nous trouvions les meilleurs talents (qui en sont) originaires. (…) Je voulais que ce soit authentique au regard de ce qui fait la beauté de la musique africaine », confiait la chanteuse dans un entretien accordé à la chaîne américaine ABC. Les stars nigérianes Tiwa Savage, Yemi Alade, Wizkid, Burna Boy, Tekno et Mr Eazi côtoient le Ghanéen Shatta Wale, les Sud-Africains Busiswa et Moonchild Sanelly et le Camerounais Salatiel.

« C’était important que cette musique ne soit pas seulement chantée par les artistes les plus talentueux et intéressants mais aussi produite par les meilleurs producteurs africains » affirme Beyoncé, déterminée à poursuivre ses efforts pour représenter la communauté noire dans la sphère médiatique. Une intention qui confère à ce disque incarné, traversé par des instruments traditionnels, une véritable âme.

La moitié des titres de l’album ont été ainsi produits avec eux : Don’t Jealous Me (Tekno, Yemi Alade et Mr Eazi), Brown Skin Girl (Wizkid, Blue Ivy Carter, Beyoncé et Saint Jhn), Already (Beyoncé et Shatta Wale), My Power(Busiswa, Yemi Alade, Moonchild Sanelly, Tierra Whack et Beyoncé), Water(Salatiel, Pharrell et Beyoncé), Ja Ara E (Burna Boy et Beyoncé) et Keys to the Kingdom (Tiwa Savage et Mr Eazi).

Plusieurs des musiciens africains invités sur son album ont évoqué sur les réseaux sociaux leur collaboration avec l’artiste américain et s’en réjouissent.

Dans son dernier album, Queen B rend plus largement hommage au monde afro. Notamment à travers la chanson Brown Skin Girl, où elle fait l’éloge de la beauté noire en forme de dialogue avec sa fille Blue Ivy Carter. L’artiste nigérian Wizkid a également collaboré à ce titre.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité