UE: Christine Lagarde prend les rênes de la Banque centrale européenne

La française Christine Lagarde, actuelle patronne du Fonds monétaire international est nommée présidente de la Banque centrale européenne. C’est ce qui résulte de l’accord des chefs d’Etat et de gouvernement européen réunis à Bruxelles ce 2 juillet.

L’accord a enfin été trouvé pour des nominations aux plus hautes fonctions de l’Union européenne. En effet, l’ancienne ministre de l’économie française et actuelle directrice générale du Fonds monétaire internationale (FMI), Christine Lagarde est  promue présidente de la Banque centrale européenne (BCE) pour succéder à l’italien Mario Draghi. Cette nomination sera donc confirmée par le parlement européen dans les prochaines heures.

Très expérimentée et habituée des milieux d’affaires, son passé a pesé lourd dans ce processus de désignation. « Elle a fait l’unanimité au sein des 28 chefs d’État et de gouvernement de l’UE », a fait remarquer le président français Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse. A 63 ans, le successeur de Dominique Strauss Kahn au FMI devient ainsi la première femme à diriger cette institution en Europe. En attendant de prendre les commandes de son nouveau poste, Mme Lagarde devra quitter provisoirement la tête du FMI à Washington. L’autre poste clé, la présidence de la commission est revenue à Ursula von der Leyen, l’actuelle ministre allemande de la Défense.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus