Bénin: le Syntra-Sonacop réagit suite à la décision d’approvisionnement auprès des privés

Les travailleurs de la société nationale de la commercialisation des produits pétroliers étaient en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 9 août. Au menu de leurs échanges, le décryptage de la note de service du ministre de l’économie et des finances autorisant les fonctionnaires d’Etat à s’approvisionner auprès des privés jusqu’à nouvel ordre.

Le syndicat des travailleurs de la sonacop exprime toute son inquiétude suite à la décision du gouvernement de permettre aux fonctionnaires de s’approvisionner désormais auprès des fournisseurs privés. Réunis en assemblée générale extraordinaire hier, Mireille Elvire hounsègbè, secrétaire générale du syndicat et ses collègues se sont inquiétés de l’avenir de la société moribonde depuis des années. Cette décision du ministre des finances a estompé, déplorent-ils, tous leurs efforts fournis jusque-là. Les travailleurs pensent que le gouvernement n’a tenu compte des sacrifices quotidiens qu’ils consentent dans le seul but de relancer la société.

Toutefois, ils se disent confiants en Patrice Talon qui saura prendre la mesure appropriée pour sortir la Sonacop de sa léthargie qui ne date pas d’hier. Pour eux, le chef de l’Etat a certainement une autre vision qui lui permettra de sauver non seulement la seule société étatique fournisseur de produits pétroliers mais aussi les emplois des travailleurs.

Il faut rappeler que la note du ministre Romuald Wadagni a indiqué que la mesure consistant à s’approvisionner auprès des privés expire le 31 décembre 2019. Ce qui signifie qu’après cette date, d’autres mesures pourront être prises.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus