A la UnePolitique

Côte d’ivoire:-réforme de la CEI: Alassane Ouattara reçoit le soutien de Mahamat Faki de l’UA

La réforme controversée de la CEI en Côte d’ivoire fait une nouvelle fois la Une des médias africains. Décriée par l’ensemble des forces de l’opposition, la nouvelle loi sur la recomposition de la commission électorale indépendante reçoit le plein soutien de l’Union Africaine.

Le président de la commission de l’union africaine, Moussa Mahamat Faki a salué la nouvelle mouture de la CEI adoptée par la majorité parlementaire il y quelques semaines. Pour le diplomate tchadien, cette nouvelle loi prend en compte les recommandations de la cour africaine des droits de l’homme et des peuples. En effet, dans une note publiée sur le site l’institution, l’ancien chef de la diplomatie d’Idriss Deby s’est « félicité de la prise en compte des recommandations de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples dans la nouvelle mouture de la Commission électorale ivoirienne (CEI) ».

--- Publicité---

Côte d’Ivoire-reforme de la CEI: l’opposition vent debout contre Alassane Ouattara

Si l’opposition continue de réclamer de nouvelles discussions à ce sujet, ce soutien de taille de l’UA semble compliquer la situation et de surcroît réconforter le camp présidentiel qui ne cesse de se féliciter d’un projet « réussi et consensuel ». Et au patron de l’instance panafricaine d’ajouter : « en référence à l’arrêt en 2016 de la Cour africaine, qui attestait de la mainmise du camp présidentiel sur l’instance électorale. Depuis, ce jugement a été maintes fois utilisé par les partis d’opposition et certains membres de la société civile pour dénoncer un possible hold-up électoral organisé par le pouvoir à la prochaine présidentielle de 2020 ». Décidé à faire respecter la vérité des urnes en 2020, l’opposition a une nouvelle fois saisi des instances internationales pour dénoncer, selon elle, un « déséquilibre notoire » qui tranche en faveur du pouvoir Ouattara.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité