CPI : c’est officiel, Fatou Bensouda s’en va

C’est officiel, l’actuel procureur de la cour pénale internationale, Fatou Bensouda quittera ses fonctions à la fin de son mandat en 2021, a indiqué un communiqué de l’Assemblée des États Parties mardi.

Dans un communiqué rendu public, le Président de l’Assemblée des États Parties de la Cour Pénale Internationale (CPI), « se félicite de la publication de l’avis de vacance pour le poste de Procureur de la CPI ICC-ASP-20190806-PR1476. Le mandat du Procureur actuel de la Cour pénale internationale expirera le 15 juin 2021. L’Assemblée des États Parties, agissant conformément au mandat que lui confère l’article 112 du Statut de Rome de la Cour pénale internationale (le Statut de Rome), a donc engagé le processus de sélection du prochain Procureur. Le Président de l’Assemblée des États Parties, M. O-Gon Kwon (République de Corée), se félicite de la publication de l’avis de vacance pour le poste du nouveau Procureur de la CPI ».

Il va sans dire que la CPI se cherche d’ores et déjà un nouveau procureur en ouvrant les candidatures pour d’éventuelles personnes intéressées par le poste. « Par cet avis, l’Assemblée des États Parties, assistée du Comité pour l’élection du Procureur, cherche à attirer les candidats les plus qualifiés pour le poste de Procureur de la Cour pénale internationale. Ce n’est qu’à l’issue d’un processus transparent et structuré que l’Assemblée pourra élire le Procureur le plus qualifié pour la Cour», indique le communiqué. Fatou Bensouda tend donc vers sa sortie et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle aura fait et fait toujours tout son possible pour sortir par la grande porte à la fin de son mandat.

6 commentaires
  1. Dr Jean a AKPA dit

    Il faut que les états singnataire doivent prendre leur décision !!

  2. Boubou dit

    Je veux savoir si Tapily ou Manassa peut candidater.

  3. Moleka dit

    Je me demande où est passé le critère « probité morale « en recrutant Benssouda comme procureur de la CPI.Cette dame qui a servi loyalement et sans scrupule le pouvoir dictatorial de Jameh en Gambie.Elle est d’ailleurs citée dans plusieurs rapports de violation des droits de l’homme en Gambie.Elle ne devrait pas quitté la CPI en toute impunité,réservez lui une cellule là bas au nom de la justice

  4. patrice dit

    vos mieux qu elle part . elle fait rien de bon…….

  5. Dondjio godefroy dit

    Elle en a encore pour deux. ans Franchement c’est long quand on connaît les nuisances dont elle est capable

  6. Payi dit

    Grâce à cette gambienne Kabila et kagame sont en liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus