Crise à Hong Kong: imminence d’une intervention de l’armée chinoise

La Chine semble mettre sa menace à exécution à Hong Kong, ce territoire autonome de l’empire du milieu qui fait objet depuis deux semaines de violentes manifestations pro-démocratiques. Selon l’AFP, des forces militaires chinoises se sont rassemblées tôt ce jeudi à Shenzhen, située à 7 Km de la frontière hongkongaise.

Le dispositif de la police militaire présent ce jeudi matin au stade de Shenzhen, la métropole située aux portes du territoire autonome de Hong Kong laisse penser qu’une intervention de l’armée chinoise serait imminente dans cette ancienne colonie britannique. En effet, depuis le début des violentes manifestations contre le régime de Carrie Lam suite à son projet de d’extradition vers la chine continentale, Pékin a  toujours affiché son soutien indéfectible à la dirigeante. En début de semaine, les contestataires ont pris en otage l’aéroport de ce pays de 7 millions d’habitants pour montrer à la communauté internationale, la gravité de la situation dans leur pays.

Hong Kong : Carrie Lam ne cèdera pas d’un pouce

Dès lors, ils dénoncent les répressions et violences policières orchestrées contre eux après la blessure à l’œil d’une jeune femme devenue l’icone du mouvement. Après deux mois de manifestations à Hong Kong en faveur de la démocratie, Pékin a laissé planer ces derniers jours le spectre d’une intervention pour rétablir l’ordre sur ce territoire. Alors que certaines manifestations ont pris une tournure violente, le régime communiste a accusé mercredi des contestataires hongkongais de commettre des actes « quasi-terroristes ». Mais à Hong Kong, une intervention du régime communiste ne fera qu’aggraver la situation actuelle.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus