Décès de DJ Arafat : le général Camille Makosso exprime ses inquiétudes

Les hommages se poursuivent après le décès tragique de DJ Arafat. Après plusieurs personnalités politiques, célébrités et artistes, c’est au tour du général Camille Makosso de rendre hommage à l’artiste.

Depuis le Cameroun, le général Makosso n’est pas resté indifférent à la mauvaise nouvelle qui agite la toile depuis lundi. Mais au-delà de simples condoléances, Camille Makosso imagine déjà ce que deviendra le milieu du coupé-décalé sans DJ Arafat. « Au départ d’un grand, soit la famille se déchire complètement, soit il y a des règlements de comptes », a-t-il regretté. Dans cette atmosphère de deuil et de désolation, le général Makosso a clairement exprimé ses craintes. « Aujourd’hui, j’ai deux grandes inquiétudes sur Arafat DJ. Arafat n’est pas mort. Il nous a devancés. Il y a deux cas. Le premier cas, est quel hommage on rend à Arafat. J’ai des inquiétudes et je vous dis que le départ d’Arafat peut créer encore d’autres conflits inutiles et d’autres problèmes inutiles », a prévenu Makosso.

Décès de Dj Arafat: réactions de Charles Blé Goudé et d’Alain Lobognon

Selon l’humoriste ivoirien, le disque d’or ivoirien a beaucoup été combattu. « Arafat a reçu beaucoup de coups. Je vous assure qu’actuellement, l’homme le plus heureux au monde, c’est Arafat », a fait savoir le général dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux. Ces mots de ce compatriote du défunt laisse perplexe.  A 33 ans, le « président de la Chine » a définitivement fermé ses yeux suite à un accident de circulation survenu dans la nuit du dimanche au lundi.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus