Insolites

France : il vit avec une femme morte depuis un an

A Nièvre, un homme vit avec le cadavre d’une femme morte depuis un an. Il n’ose signaler le décès de cette dernière de peur qu’il n’ait plus de ressource et un endroit où se loger.

Dans le département de la Nièvre en France, un homme vit dans un appartement avec le cadavre d’une femme morte depuis un an. Ce n’est que le 4 août dernier que les forces de l’ordre ont fait la découverte du cadavre de cette femme qui hébergeait l’homme, de la quarantaine dans son appartement.

--- Publicité---

C’est la fille de la femme qui a mis la puce à l’oreille des secours. N’ayant plus de nouvelle de sa mère depuis un an, elle a décidé d’appeler les gendarmes. L’homme surpris par l’arrivée des pompiers et des gendarmes a essayé de se couper les veines avec un couteau de cuisine mais les secours sont arrivés à le maîtriser.

Selon Axel Schneider vice-procureur de la République de Nevers le décès du locataire de l’appartement remonte à plusieurs mois, puisque le corps était pratiquement momifié. Les secours ont découvert le corps dans la chambre, enseveli sous plusieurs couettes sur le lit.

Psychologiquement instable, l’homme qui était dans l’appartement a été aussitôt interné dans un centre psychiatrique. Selon ses déclarations, la femme qui l’héberge est morte depuis l’été dernier. Le vice-procureur précise qu’il n’a pas encore fait l’objet d’une audition complète de la part des enquêteurs.

Le mardi 6 août, une autopsie a été pratiquée sur le corps à l’institut médico-légal de Clermont-Ferrand, mais elle ne révèle aucun élément liant un tiers au décès de la femme.  L’homme ne serait donc pas responsable de la mort de la locataire.

Selon les faits rapportés par France 3, les deux colocataires vivaient dans des « conditions extrêmement précaires et étaient alcooliques ». Perturbé et ne sachant que faire, l’homme a laissé le corps de la femme dans sa chambre et il dormait au salon dans le canapé. « Il a eu surtout très peur de se retrouver à la rue et sans ressources puisque cette dame l’hébergeait », a souligné le magistrat.

---Publicité---

Un commentaire

  1. c.est horrible de vivre avec le corp d’une décédé de puit un ans à ces côté comment peut on vivre comme sa c’est grave une choses comme ça il aurai du automatiquement déclaré le décès de sa locataire c.est une ont pour la familles.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité