Société

France : un maire traite Macron de menteur et obtient le maintien de deux écoles

Le maire de la commune de Roggenhouse a adressé un courrier à Emmanuel MACRON, suite à la fermeture de deux écoles. Il traite le président de menteur et obtient gain de cause.

Furieux après la fermeture d’une école maternelle et d’une école primaire de sa commune, le maire de Roggenhouse a envoyé une lettre à Emmanuel MACRON. Comme le rapporte France Bleu, il s’en est pris au président dans un courrier, le traitant de menteur.

Au cours d’une conférence de presse le 25 avril dernier, Emmanuel MACRON avait en effet promis qu’il ne fermera plus d’école jusqu’à la fin de son quinquennat. Dans le village de l’édile, la première école avait été fermée l’année dernière et la seconde ne devrait pas ouvrir ses portes pour la rentrée scolaire de cette année. « Je l’ai remercié de nous avoir deux fois menti pendant sa campagne et le 25 avril », a expliqué le maire.

Quelques jours après l’envoi de son courrier, l’édile a reçu un retour. Et contre toute attente, l’inspection académique lui notifie la réouverture de l’école maternelle comptabilisant 9 élèves et le maintien de la deuxième école qui contient 12 élèves. Un revirement de situation qui a réjoui le maire qui ne regrette pas avoir écrit au président français.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité