Libye : la famille Kadhafi appelle à la libération de Saadi Kadhafi et menace

La famille de l’ancien dirigeant libyen assassiné, Mouammar Kadhafi, a averti qu’elle engagerait des poursuites au niveau local et international pour faire pression pour la libération de son troisième fils, Saadi, accusant les parties de le détenir et de le torturer.

En avril dernier, la cour d’appel de Tripoli a acquitté Saadi Kadhafi du meurtre de Bashir al Rayani, ancien footballeur et entraîneur du club de football Al-Ittihad de Tripoli, en 2005. Depuis son extradition du Niger en mars 2014, Saadi est détenu à la prison d’Hadaba à Tripoli, la capitale libyenne. Sa famille a déclaré dans un communiqué porté par l’agence de presse pro-Kadhafi Jana qu’elle « poursuivrait en justice les personnes impliquées dans l’incarcération de Saadi et sa torture bien qu’il ait été acquitté par le tribunal ».

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Mandat d’arrêt contre Saif Kadhafi: les proches de la famille réagissent[/su_heading]

Elle a affirmé que les ravisseurs de Saadi lui avaient refusé les soins médicaux appropriés, mettant ainsi sa vie en danger. La famille a exhorté la communauté internationale et les responsables des droits de l’homme à assumer leurs responsabilités juridiques et morales à l’encontre de ceux qui ont « perdu la conscience » et continuent de « torturer » Saadi Kadhafi malgré son acquittement.

Al-Hadaba est l’une des prisons les plus notoires en Libye, où sont détenus des milliers de prisonniers, y compris d’anciens membres du régime Kadhafi. Une source proche de la famille Kadhafi a déclaré à Asharq Al-Awsat que plusieurs avocats avaient été chargés d’entamer les poursuites contre « une longue liste de personnalités qui seront accusées d’implication dans la torture et la privation de liberté ».

La famille se plaignait l’année dernière qu’elle avait perdu le contact avec Saadi, en disant : « tout ce que nous savons est qu’il a été pris en otage dans une prison qui est gérée par les milices dans la capitale. » Mais le bureau du procureur libyen a répliqué, affirmant que Saadi est toujours dans la prison de Tripoli et « ne l’a pas quitté. »

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus