Nigéria : trois étudiants décédés pour avoir fait des selfies

Des étudiants qui prenaient des selfies sont tenus pour responsables de l’effondrement d’un pont qui a tué trois étudiants dans une université du nord du Nigéria, rapporte le journal privé Punch.

Trois étudiants de l’Université Abubakar Tafawa Balewa dans l’État de Bauchi sont décédés lundi après l’effondrement d’un pont métallique reliant les résidences et les salles de conférence. Muhammad Abdullazeez, vice-chancelier de l’université, a déclaré que les personnes qui traversaient le pont après une pluie battante « ont trouvé la scène idéale pour prendre des selfies ». Ceci est devenu si populaire que plus de 30 étudiants se sont rassemblés sur le pont qui en somme ne peut accueillir que 10 à 15 personnes, a-t-il déclaré.

En effet, selon l’autorité du campus, il n’a pas été prévu, lors de la construction de la passerelle, qu’elle puisse supporter « des charges statiques mais les charges dynamiques, cela signifie que vous ne vous tenez pas dessus, vous passez juste ». M. Abdullazeez a démenti des informations locales selon lesquelles certains étudiants seraient toujours portés disparus. L’accident a poussé les étudiants à manifester mardi, barricadant l’entrée de l’un des campus pour empêcher le personnel d’entrer.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus