Société

«Seul survivant», il décrit un périple meurtrier dans un canot de migrants

Ils étaient en tout 15 sur un bateau de migrants à la dérive et attendaient d’être secourus. Tous sont morts dans l’attente sauf un seul d’entre eux.

Mohammed Adam Oga dit que les 14 autres personnes qui sont avec lui sont tous morts alors qu’ils attendaient d’être secourus. « Nous étions 15 sur le bateau et je suis le seul en vie », déclare Mohammed Adam Oga depuis son lit d’hôpital à Malte. Les migrants avaient chacun payé à un passeur 700 dollars US (575 £; 630 euros) pour effectuer le voyage de Libye en Europe dans la chaleur accablante de la Méditerranée centrale.

--- Publicité---

Ensuite, leur carburant s’est épuisé. Puis leur nourriture. Puis leur eau. Il est le seul survivant, dit-il, des passagers, y compris une femme enceinte, qui a tenté le voyage ardu dans l’un des plans d’eau les plus meurtriers du monde. « Nous avons passé 11 jours en mer. Nous avons commencé à boire de l’eau de mer. Après cinq jours, deux personnes sont décédées. Tous les jours, deux autres personnes sont décédées », a-t-il raconté. Une histoire triste qui dénote de tout ce qu’endurent tous ces jeunes africains qui, tous les jours, partent dans une aventure sombre dont l’issue est incertaine.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité