Politique

Soudan: Omar el-Béchir inculpé pour possession illégale de devise étrangère

L’ex président soudanais Omar el-Béchir a été inculpé ce samedi 31 août par le tribunal de Khartoum pour possession illégale de devise étrangère.

Le procès de l’ex-dirigeant s’accélère au tribunal militaire de Khartoum. A l’occasion de sa deuxième comparution, l’ex jungler destitué a été inculpé pour possession illégale et utilisation frauduleuse de fonds étrangers. Des perquisitions dans son domicile ont permis de saisir 6,9 millions d’euros, 351 770 dollars et 5,7 millions de livres soudanaises illégalement entrés en sa possession.

--- Publicité---

Soudan: l’essentiel à retenir de la deuxième comparution de l’ex président Omar el-Béchir

Interrogé pour la première fois par le tribunal, Omar el-Béchir a reconnu devant la cour avoir reçu 25 millions de dollars du prince Mohammed ben Salman, héritier du trône saoudien. Toutefois, il a assuré ne pas avoir dépensé l’argent à des fins personnelles. Selon le juge cité par l’AFP, l’ancien président encourt jusqu’à 10 ans de prison pour l’acquisition de ces fonds, et jusqu’à trois ans pour les transactions illégales.

La prochaine audience est prévue pour le 7 septembre prochain pour fixer sa durée détention préventive. En attendant, le juge a rejeté sa demande de liberté sous conditions.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité