--- Publicité---

Tchad : plus d’une dizaine de morts dans des affrontements

Au moins 11 personnes ont été tuées dans les récents affrontements inter communautaires entre agriculteurs et éleveurs dans le sud du Tchad au début de la semaine, ont rapporté les médias locaux.

L’incident s’est produit à Koumogo, à environ 80 kilomètres du département de Barh Koh dans la région du Moyen-Chari lundi, a annoncé mercredi le site d’informations Al Wihda. La police a été déployée sur les lieux. « Si nous ne faisons pas attention, cela entraînera la destruction des communautés », a déclaré un dirigeant local contacté par le site d’informations tchadien. Il a également appelé à la cohabitation pacifique.

--- Publicité---

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Violente attaque au Tchad : une femme kamikaze fait d’énormes dégats[/su_heading]

Plus tôt en août, le président de ce pays d’Afrique centrale, Idriss Deby, avait déclaré que le conflit inter communautaire était devenu une « préoccupation nationale ». Le 18 août, le gouvernement a déclaré l’état d’urgence dans les provinces orientales de Sila, Ouaddai et Tibesti, dans le nord-ouest du pays, en raison de l’intensification des affrontements entre agriculteurs et éleveurs. En mai, des dizaines de personnes ont été tuées et blessées lors d’affrontements à Sila entre bergers et agriculteurs du Ouaddai, selon des informations des médias tchadiens. Le Ouaddaï est une région stratégique située à la frontière avec le Soudan.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus