Afrique du sud – Lutte contre la criminalité: neuf personnes abattues par la police

La police sud-africaine a effectué une opération suite à des informations reçues de sources anonymes. Au moins neuf personnes ont été tués et un autre mis aux arrêts.

11 armes à feu illégales, explosifs et autres objets ont été saisis lorsque des policiers ont mené une fructueuse opération à Isipingo, à Durban, samedi matin. Selon l’APA, les policiers ont utilisé des informations de nature secrète concernant un projet de vol qualifié dans un local commercial à Isipingo dans lequel les coffres-forts seraient bombardés, a déclaré le porte-parole de la police de KZN, le capitaine Nqobile Gwala.

« Les policiers se sont mis en service et les suspects sont arrivés. Immédiatement quand ils ont vu les policiers, ils ont tiré des coups de feu. Il y a eu un échange de coups de feu. Au total sept suspects sont morts sur les lieux et un suspect âgé de 29 ans a été arrêté sur les lieux du crime », a indiqué le porte-parole. L’agence APA, rapporte que trois fusils, six pistolets, des explosifs et du matériel de cambriolage ont été retrouvés sur des suspects décédés.

Entre deux feux

Pendant que les éléments de police examinaient les lieux de cette fusillade, d’autres coups de feu ont été entendus à proximité, rapporte APA. Deux suspects ont ouvert le feu sur les policiers et un autre échange de coups de feu a eu lieu. Deux suspects ont été déclarés morts sur les lieux. Deux armes à feu sans licence ont été trouvées en leur possession.

Les cas d’enquête, de tentative de meurtre, de possession d’armes à feu sans licence, de possession de munitions, de possession d’explosifs, de possession de matériel de cambriolage et de tentative de vol avaient été ouverts, a déclaré Gwala cité par l’Agence de presse Africaine (APA).

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus