Bénin: vers une relecture des lois sur l’embauche et le droit de grève ?

Les lois sociales à polémiques comme la loi sur le droit de grève, sur les collaborateurs extérieurs peuvent faire objet de relecture dans les tout prochains jours. La question est au cœur d’une discussion entre certains responsables syndicaux et le président de l’assemblée nationale, Louis Vlavonou. 

Les secrétaires généraux de six centrales syndicales ont été reçues le Vendredi 30 Août 2019 en audience au cabinet du président Louis Vlavonou. Les discussions entre ces responsables syndicaux et le président de l’assemblée nationale ont tourné autour des questions de la relecture de certaines lois sociales et sur l’instauration d’un rapport nouveau entre les responsables syndicaux et l’institution parlementaire.

Étaient présents à cette rencontre la Centrale des syndicats des secteurs privé, parapublic et informel du Bénin (Cspib), la Centrale des syndicats unis du Bénin (Csub), l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (Unstb), la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin), la Confédération générale des travailleurs du Bénin (Cgtb) et la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin).

L’appel des responsables syndicaux à Vlavonou

A la sortie de l’audience, le secrétaire général de la confédération des syndicats autonomes du bénin, Anselme Amoussou au nom de ses collègues a confié à la presse parlementaire qu’il est impérieux que, dorénavant, les relations avec le parlement soient rassurantes sur la nouvelle vision du mouvement syndical. Il a également fait savoir que les responsables syndicaux ont évoqué au président de l’assemblée nationale la nécessité de relire  les lois relatives à la grève et à l’embauche. Ils ont souhaité par ailleurs être désormais consultés sur les projets de lois d’envergure sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus