Sécurité

Cameroun : un important membre des séparatistes tué par l’armée

L’armée camerounaise a annoncé qu’un commandant séparatiste a été tué par des soldats. Cela est survenu à Owe, une localité du sud-ouest du pays, l’une des deux régions anglophones.

Pendant que le dialogue national se tenait dans la capitale du pays, l’armée camerounaise annonce avoir abattu plusieurs combattants séparatistes. Parmi eux, Obi, un important membre de la cause séparatiste. La mort de ce commandant, a aussi été confirmée par Kingsley Ashu, un dirigeant séparatiste qui l’a indiqué sur Facebook. Selon les informations rapportées par Punch, Obi était un commandant clé séparatiste et son élimination physique pourrait constituer un coup dur pour les rebelles de la région du sud-ouest du Cameroun.

--- Publicité---

Le média indique aussi que depuis lors, l’armée camerounaise a renforcé la sécurité dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, alors que les séparatistes se préparaient à célébrer mardi le troisième anniversaire de l’indépendance. Le 1er octobre 2017, les séparatistes, qui se trouvaient en conflit avec les forces gouvernementales, ont symboliquement proclamé «l’indépendance» des deux régions par rapport au Cameroun francophone majoritaire et célèbrent ce jour depuis ce jour.

---Publicité---

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité