Bénin – dialogue politique : le souhait du camp Alassane Tigri

Le dialogue politique annoncé par le pouvoir a du plomb dans l’aile. Sur Rfi, le 4ème Secrétaire exécutif national adjoint des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe), Alassane Tigri ne souhaite pas la conduite de ce dialogue par le Chef de l’Etat, Patrice Talon.

C’est un secret de polichinelle que la classe politique béninoise dans son ensemble appelle de tous ses vœux la tenue d’un dialogue politique national afin de conjuguer au passé la crise dans laquelle végète le Bénin depuis les législatives d’avril dernier. Même si le Chef de l’Etat, Patrice Talon a convié certains partis en règle vis-à-vis des nouvelles lois électorales notamment la charte des partis, il n’en demeure pas moins de constater que cela ne fait pas l’unanimité au sein de l’opposition.

Au niveau de la principale formation politique de l’opposition, les Forces Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe) divisées depuis la délivrance du récépissé provisoire au camp Paul Hounkpè, la question continue de faire débat. Sur Rfi, le camp contestataire, fidèle à l’ancien Chef de l’Etat, Boni Yayi, pense que le Chef de l’Etat actuel ne peut pas conduire ce dialogue. Pour l’ancien Ministre Alassane Tigri, le Président Patrice Talon ne peut pas être « juge et partie« . Selon lui, rien ne l’oblige d’ailleurs à organiser ce dialogue le 10 octobre prochain comme annoncé depuis quelques jours. Mieux, il souhaite que ce dialogue soit confié à l’église catholique qui, faut-il le rappeler, avait entamé une démarche dans ce sens il y a quelques mois.

Cependant les deux camps Tigri et Hounkpè s’accordent sur les mêmes préalables avant tout dialogue avec le pouvoir dont notamment la libération des détenus politiques, le retour des exilés politiques et surtout la reprise des dernières élections législatives. A souligner qu’une réunion du bureau politique est convoquée pour ce lundi 07 octobre 2019 pour décider de la conduite à tenir. Deux points seront débattus à savoir la question du récépissé et de la participation du parti aux prochaines élections communales et, la participation du parti au dialogue politique national.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus