« Ce cambriolage est juste une bénédiction de Dieu », Jean Jacques Kouamé

Après avoir été braqué, dans la nuit du dimanche à lundi, Jean Jacques Kouamé est sorti du silence ce mercredi 16 octobre. L’ex « boucantier » reste toujours serein et parle de ce cambriolage comme une « bénédiction de Dieu ».

Dans la nuit de ce dimanche 13 au lundi 14 Octobre, alors qu’il pleuvait, Jean Jacques Kouamé a été victime d’un cambriolage alors qu’il rendait visite à une connaissance. Son véhicule a été vandalisé et une forte somme d’argent emportée. Ce mercredi 16 octobre 2019, l’ex compagnon de Douk Saga s’est s’exprimé par sur sa page facebook.

« Un jour mon père spirituel m’a dit la bénédiction de Dieu ne consiste pas qu’à donner, mais il peut aussi retirer. » a déclaré JJK pour exprimer la souveraineté de Dieu face à ce vol.

 » Ce cambriolage est juste une bénédiction de Dieu. Merci pour la vie de ces médiocres que Dieu à utiliser pour m’envoyer la double portion. Dieu lui-même s’occupera d’eux et la police fera son boulot. » a-t-il affirmé avant de conclure  » Merci à toutes les personnes qui ont eu le réflexe de m’envoyer des messages de soutien car la roue tourne, and life go on ».

Jean-Jacques Kouamé, chanteur et homme d’affaires ivoirien est membre de la « jet set ivoirienne », mouvement de chanteurs ivoiriens à l’origine du « Coupé-décalé » fondé en 2003. Mais une dissension a été créée dans le groupe après le décès du président Douk saga. Le Molare et Jean Jacques Kouamé (JJK), précurseurs du « Coupé-décalé » ne s’entendent plus depuis le décès de Douk Saga en 2006.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus