A la UneOpinion

[Opinion] Le fiasco et les interminables vanités d’un politicien mal inspiré

La réaction spontanée de Ladislas Prosper Agbesi aux rumeurs qui enflaient autour de la santé du président Patrice Talon, a été un fiasco et a affolé la toile. Les internautes ont tous remarqué le niveau intellectuel, le français approximatif de l’homme qui aspire à la fonction présidentielle pour gouverner plus de 10 millions d’âmes !

Dans une vidéo d’à peine 5 minutes, il est incapable d’être cohérent dans ses propos. Même quand on veut plaisanter on y met un peu du sérieux. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les internautes y sont allés de leurs commentaires. Dans les réseaux sociaux, tout le monde, Togolais, Maliens, Ivoiriens, Congolais, Camerounais et même les lusophones etc. se moquent des Béninois.

--- Publicité---

Ladislas Prosper Agbesi fait indubitablement et indéniablement partie aujourd’hui des politiciens, qui par leur imprudence, ont fortement contribué à la médiocrité de la Communication de l’opposition, à travers leurs agissements aussi ridicules que gratuits et inopportuns. « Patrice Talon au Maroc » « J’interpelle le gouvernement marocain aux fins de le renvoyer au Bénin », « On fera dissoudre toutes les institutions pour l’installation d’un gouvernement spécial », trop d’allusions équivoques, trop d’approximations, trop d’insinuations, trop de sauts du coq à l’âne, et pour terminer rien de sérieux… Ce style est celui des discussions à bâtons rompus dans les buvettes, de ces joutes oratoires qui distraient le peuple et leur permettent éventuellement de parler de politique sans avoir à décider quoi que ce soit, à faire quoi que ce soit, à prendre quelque responsabilité que ce soit.

Si durant toute sa conjugaison avec la classe politique, Ladislas Prosper Agbesi n’a su honorer le peuple béninois avec le moindre acte politique réellement salutaire, ce n’est guère, avec des interventions mal inspirées qu’il saura se faire positivement remarquer. Un politicien comme Ladislas Prosper Agbesi, résolument incapable de produire des idées plutôt saines, au bénéfice de toute une entité, en mettant évidemment de côté, sa petite personne, ne saurait aucunement avoir la hauteur d’un homme crédible et républicain, méritant l’estime du Peuple. Il est donc, amplement, grand temps pour Ladislas Prosper Agbesi, de nous épargner des farces aussi lugubres, à n’en point finir ! Manque de clairvoyance ou mauvaise foi intellectuelle ? Lui seul saurait mieux y répondre !

En effet, ces unièmes critiques de Ladislas Prosper Agbesi, n’ont eu point d’autre substance que de nous témoigner l’imposture caractérisée de l’homme. Un politicien incohérent, qui, comme plein d’autres, cache mal leur degré de responsabilité dans tous ces malheurs qui continuent de faire «baver» le pays au point où la politique avait, un certain moment, fini par être perçue par bon nombre de béninois comme étant l’un des métiers les plus répugnants au monde. Le régime de Patrice Talon, a certes été responsable de multiples dérives depuis son avènement à nos jours. Mais en quoi, Ladislas Prosper Agbesi aurait-il réussi à faire mieux ? A-t-il de bien meilleures solutions ?

L’homme se trouve, en dernière analyse, dans une posture moralement inappropriée pour prétendre donner quelque leçon que ce soit, à plus forte raison, inspirer un modèle quelconque à la Jeunesse béninoise : une nouvelle conscience, dorénavant résolue à faire échec à des imposteurs d’une telle galaxie.

Gilbert MAKOU

---Publicité---

Tags

Un commentaire

  1. Quand on voit des phénomènes sortis de nulle part comme Ladislas le duo du Bertin né KOOVI, croyez-moi la réforme du système partisan nous affranchie de tomber dans les mains d’illuminés comme eux.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité