Politique

Togo: grâce présidentielle pour l’activiste Satchivi Folly

Le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé, conformément à l’article 73 de la constitution, a gracié l’activiste Satchivi Folly ce mercredi 16 octobre.

Arrêté alors qu’il s’apprêtait à donner une conférence de presse le 22 août 2018, l’activiste Satchivi Folly a été jugé en première instance puis jeté en prison pour «  trouble aggravé à l’ordre public et puis l’apologie de crime et de délit ». Il avait été condamné à 36 mois de prison dont 24 ferme. Son conseil, déçu de la décision, avait interjeté appel. Ce 10 octobre, la cour d’appel a réduit la peine à 24 mois dont six avec sursis.

--- Publicité---

Pour avoir passé pratiquement 14 mois en prison, il ne restait qu’environ quatre mois pour l’activiste pour recouvrer sa liberté. Mais le chef de l’Etat en a décidé autrement. Il est donc libre de ses mouvements. Les formalités d’usage sont en cours pour qu’il retrouve sa famille.

---Publicité---

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité