Bénin: la loi d’amnistie et la nouvelle constitution promulguées

Le président Patrice Talon vient de promulguer les deux lois votées il y a moins d’une semaine par les députés de la huitième législature. Il s’agit de la loi d’amnistie et de la constitution révisée.

Le jeudi 31 octobre, les députés ont adopté, dans l’esprit des recommandations du dialogue politique, une loi d’amnistie à l’effet d’acter l’abandon des poursuites contre ceux qui sont impliqués dans les violences électorales entre février et juin 2019. Ladite loi déférée devant la cour constitutionnelle est déclarée conforme à la constitution. C’était hier mercredi 6 novembre. 24 heures après, le chef de l’Etat n’a pas hésité à la promulguer, dans le souci de la restauration de la paix, selon certaines sources.

L’autre texte qui devient loi d’Etat à partir de ce jeudi 7 novembre est la constitution. En effet, dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, la constitution du 11 décembre 1990 a subi une modification par Louis Vlavonou et ses collègues. La cour Djogbénou ayant également donné son quitus le mercredi 6 novembre pour sa promulgation, le chef de l’Etat a achevé le processus. Le Bénin dispose désormais d’une constitution qui devrait, aux dires de ses géniteurs, accélérer son développement. Vivement alors!

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus