Bénin: l’ex-chef d’État Boni Yayi dévoile une révélation d’Albert Tévoédjrè

L’ancien président Boni Yayi garde un souvenir très marquant de ses relations avec le professeur Albert Tévoédjrè encore appelé le « Frère Melchior ». Après sa mort ce mercredi 06 novembre 2019, Boni Yayi parle d’une révélation d’Albert Tévoédjrè qui a visiblement changé le cours de sa vie.

Politicien entier, stratège et visionnaire, Albert Tévoédjrè était connu pour son sens d’anticipation aiguë. Ses calculs politiques ont presque toujours marché. Avec Boni Yayi cela n’a pas raté. En effet, en 2001, Albert Tévoédjrè faisait déjà de Boni Yayi le président de la République du Bénin, mandature 2006-2011.

« En 2001 deux mois après l’investiture du Président KEREKOU pour son deuxième mandat, en visionnaire, le Professeur TEVOEDJRE m’a fait venir de Lomé, alors Président de la BOAD. Il m’a fait part de ses révélations et m’a convaincu que je serai le prochain locataire de la Marina en 2006 après le départ de notre cher Patriarche bien-aimé le Président Mathieu KEREKOU au terme de ce deuxième mandat », a confié Boni Yayi dans son message de condoléances.

Mais cette capacité du  » Frère Melchior  » de prédire à la veille des élections le prochain locataire de la Marina n’a pas marché aux élections présidentielles de 2016. Cette fois-ci, Albert Tévoédjrè s’est rangé du côté du candidat Pascal Irénée Koupaki. Il l’avait désigné comme le successeur de Boni Yayi, mais les urnes en ont décidé autrement. Contrairement à la prédiction du « Frère Melchior », c’est Patrice Talon qui avait remporté les présidentielles de 2016.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus