Politique

Bénin: Paul Hounkpè se réjouit de la mise en application de la loi d’amnistie

Le Secrétaire Exécutif National des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) était l’un des invités de l’émission « 90 minutes pour convaincre » de la radio nationale, ce dimanche 10 novembre 2019. L’invité a son avis sur l’application de la loi d’amnistie ayant permis la libération des personnes arrêtées lors des violences électorales. Paul Hounkpè a exprimé sa satisfaction.

Ils sont 63 à bénéficier de la  loi N°2019-39 portant amnistie des faits criminels, délictuels et contraventionnels commis lors des élections législatives d’avril 2019. Selon Paul Hounkpè, les concernés sont des militants de l’opposition et la plupart des partisans du parti FCBE. C’est pourquoi il se réjouit de leur libération.

--- Publicité---

« Il fallait libérer les prisonniers politiques. Nous l’avons exiger, nous l’avons obtenu. Ils sont libérés, je ne peut que me réjouir. Tous ceux qui ont contribué doivent être remerciés, il ne faut pas être hypocrite », a déclaré Paul Hounkpè au micro de la radio Ortb.

Invité sur la même émission, le député Augustin Ahouanvoebla a salué la tolérance et le sens du pardon des autorités à divers niveaux qui ont œuvré pour l’adoption et la mise en application de la loi d’amnistie. Par ailleurs, il se dit gêné par le terme « exigence » utilisé par Paul Hounkpè. Selon Augustin Ahouanvoebla l’initiative de la loi d’amnistie n’était pas une exigence lors du dialogue, mais plutôt une doléance formulée à l’endroit du président de la République.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité