Burkina-Faso: double perte pour l’armée dans deux nouvelles attaques meurtrières

Des groupes armées ont attaqué ce jeudi 21 novembre 2019 des Forces de Défense et de Sécurité burkinabè à Namissiguima et à Kelbo. Le bilan fait état de plusieurs morts et des dégâts matériels.

Cela fait partie du quotidien des civils et des forces de défense et de sécurité du Burkina-Faso. Plus un jour où, une attaque ne soit perpétrée dans une région du pays. La situation s’empire au file des jours. Cette fois-ci, se sont les FDS de Namissiguima dans la région du Centre-nord du pays qui ont été prises pour cible par les groupes armées dans la matinée de ce jeudi 21 novembre 2019. Les échanges de tires font état d’un soldat burkinabè tué selon Infowakat et des dégâts matériels et du matériel roulant dont un pick-up emporté par les assaillants.

Parallèlement, une nouvelle attaque a été perpétrée à Kelbo dans la région du Sahel. Le bilan fait état de deux soldats burkinabè tués, du matériel roulant emporté et des effets incendiés par les assaillants.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus