A la UneEconomie

Déclaration de Talon sur le FCFA: le président béninois est allé trop loin » selon Abdoul Mbaye

Dans un entretien qu’il a accordé le jeudi 7 Novembre 2019 à Marc Perelman de France 24 et Christophe Boisbouvier de RFI, le président béninois, évoquant la question du FCFA  a indiqué que le « retrait des réserves de change du franc CFA » ne saurait tarder. Mais pour l’ancien premier ministre sénégalais, Abdoul Mbaye, le président Béninois est « allé trop loin ». 

Le Jeudi 7 Novembre 2019, le président béninois Patrice Talon lors d’un entretien exclusif qu’il a accordé à France 24 et RFI s’est fendu d’une déclaration extrêmement importante à propos des réserves du franc CFA. Le numéro 1 béninois avait en effet indiqué que le « retrait des réserves de change du franc CFA » ne saurait tarder. Mieux, il a affirmé que la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) qui bat monnaie actuellement pour les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) va  »  gérer la totalité des réserves de devises et va les répartir auprès des diverses banques centrales partenaires dans le monde « . Le président béninois conclut en affirmant : « Nous sommes tous d’accord là-dessus, à l’unanimité, pour mettre fin à ce modèle « . Des propos qui n’ont pas été du goût de l’ancien premier ministre sénégalais qui estime que le président béninois est allé trop vite en besogne.

--- Publicité---

Reçu sur RFI, Addoul Mbaye,  affirme qu’il a été très surpris t’entendre cette déclaration du président Patrice Talon parce que cela correspond à une réforme majeure du FCFA; puisque retirer la réserve de la Banque centrale auprès du trésor français, c’est remettre en question des dispositifs de garantie en place pour assurer la convertibilité du FCFA en cas d’absence de réserve de la banque centrale; fait-il savoir. Selon lui, le président béninois est allé un peu trop loin dans sa déclaration.  » Je pense également qu’il aurait dû attendre, disons, une décision unanime de la conférence des chefs de l’Etat de l’UEMOA. Il faut pouvoir céder ce qui peut l’être; il ne faut pas qu’on jette le bébé avec de l’eau de bain parce que des personnes qui ne comprennent pas toujours les enjeux et même les mécanismes qui nous lient à la France, exigent des réformes » a-t-il fait savoir.

---Publicité---

Un commentaire

  1. Voilà un traître qui parle. Est ce que le CFA nous fait vivre depuis des décennies est une bonne chose Mr Abdoul M?
    Soyez francs chers intellectuels africains. Si non vous serez considérés comme des intellectuels tarés. Quand Bruno LEMAIRE a parlé d’une réforme ambitieuse qu’avez vous dit, et quand un président africain parle donne un schéma gros plan de ce que peut être cette réforme.

    1. Voilà les gens que les occidentaux utilisent pour nous exploiter, l’ennemi même de l’Afrique c’est bien les africains. Qu’il m’explique alors pourquoi ces accord avec la France n’a fait décoller économiquement aucun pays de la zone franc, n’est pas curieux. Qu’il arrête ses vielles méthodes des analyses des professionnels, on connaît ça déjà.

  2. En tout cas on connait la position du benin desormais on connaiitra ceux qui pense que le CFA est bon pour l’afrique.
    je remercie le PR talon qui oblige desormais tous ces pays à s’expliquer publiquement envers leur peuple

  3. Il est allé loin où ? Voici un de ceux qui font la courbette aux français . Il sort d’où celui-là ? Pas du Sénégal ! Laissons parler les Ex-présidents Alpha Konaré et Gbagbo et il nous dira ……
    Merci Mr le Président Talon ! Bravo !

  4. Il est allé loin où ? Voici un de ceux qui font la courbette aux français . Il sort d’où celui-là ? Pas du Sénégal ! Laissons parler les Ex-présidents Alpha Konaré et Gbagbo et il nous dira ……
    Merci Mr le Président Talon ! Bravo !

  5. Un homme de paille du néocolonialisme français. Il n’a pas été invité à RFI par hasard. Ces médias jouent aussi leurs partitions dans les menées néo-colonialistes de la France en Afrique. Des Africains sans dignité,

    1. Je suis vraiment desole pour ce monsieur qui toujour defend les causes des blancs au detriment de ses compatriotes africain le senegal et la cote d ivoire nous ont vendu au blancs ce deguelasse

  6. il peut même s’allier au grand voisin Nigeria et développer le naira ça serait encore mieux , et quand les autres pays seront prêt ils le diront. En tout un Gand chapeau au Président Talon

  7. Monsieur Abdoul, vous êtes l’un de ceux que le Président Matthieu Kérékou a appelés « intellectuels tarés ». Vous pensez que sans la France, nous ne pouvons pas vivre ? Et qu’il faut continuer à s’accrocher à elle ? Vous n’y comprenez rien, et il faut vous la boucler !

  8. Mr Abdoul évoque les risques lies a un retrait trop brusque, notamment l’impossibilité d’une garantie par la France; dans ce cas de figure comment les autres pays africains (Ghana, Nigeria, Kenya) opèrent-ils leurs transactions internationales, qui garantit leurs échanges?? Quel intérêt pousse la France a garder les réserves de chnages de 14 pays africains, qui atteignent 13 Milliards d’euros, soit près de 10 Mille Milliards CFA!!

  9. Les traîtres qui ont vendu .. voilà encore un de leurs descendants…
    Minable
    Lèche bottes
    Judas
    Manque d ambition
    Esclave et descendants d’Esclaves
    Famille de CHIENS dont suiveur à vie … de génération en génération

    1. Fière d’un président africain qui combat la France Afrique..
      Je le voyais dans le rétro ce brave prego. Du courage.

  10. une grande personnes ne réfléchit pas comme ça ,pourkoi vous avez peurs de dit la vérité ,le président Talon a raison ont le soutien

  11. Vraiment désolé pour ce premier ministre vivant encore dans le passé et toujours prêt à saboter les efforts des africains.

  12. Voilà les gens que les occidentaux utilisent pour nous exploiter, l’ennemi même de l’Afrique c’est bien les africains. Qu’il m’explique alors pourquoi ces accord avec la France n’a fait décoller économiquement aucun pays de la zone franc, n’est pas curieux. Qu’il arrête ses vielles méthodes des analyses des professionnels, on connaît ça déjà.

  13. Je suis vraiment de toi Aboudoul si vous avez rien a dire,y vaut mieux de s’etais. Bravo mr talon president du BENIN ont vous soutien.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité