Politique

Gabon: le porte-parole de la présidence et conseiller d’Ali Bongo interpellé à Libreville

Le porte-parole de la présidence gabonaise et conseiller politique en charge de la communication auprès du président Ali Bongo a été interpellé à Libreville ce jeudi 21 novembre apprend-t-on de Jeune Afrique.

Ike Ngouoni Aila Oyouomi, porte-parole du chef d’Etat Ali Bongo a été interpellé ce jeudi dans la capitale gabonaise par les éléments de la Direction générale des services spéciaux (DGSS). Selon l’hebdomadaire panafricain, il a été interrogé dans le cadre de l’opération « mains propres » lancée par le président il y a plus d’une semaine. Plusieurs hauts cadres de l’administration et même dans l’entourage dans du chef de l’Etat Bongo ont été mis aux arrêts.

--- Publicité---

Réputé proche de l’ex-puissant directeur de cabinet Brice Laccruche Alihanga, Ike Ngouoni Aila Oyouomi vient s’ajouter à la liste des proches d’Alihanga déjà sous les verrous. Il s’agit d’Ismaël Ondias Souna, ancien directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), et Renaud Allogho Akoue, ancien directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS). Les faits reprochés aux personnes interpellées ne sont pas encore connues. Depuis son retour d’AVC, Ali Bongo Ondimba a lancé une vaste campagne anti-corruption qui enregistre déjà des résultats satisfaisants.

---Publicité---

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité