Politique

Nucléaire iranien: Washington sanctionne le fils du guide Ali Khamenei et des membres de son cabinet

Les Etats-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions contre de hautes personnalités iraniennes. Celles-ci visent neuf d’entre elles travaillant dans le cercle du guide Ali Khamenei.

A l’occasion du quarantième anniversaire de la prise d’otages de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran, le secrétaire américain au trésor a annoncé de nouvelles sanctions contre neuf personnes dans l’entourage du guide suprême iranien. Ces mesures punitives sont classiques: leurs avoirs sont gelés aux États-Unis et ces personnes n’ont plus le droit de faire des affaires avec des Américains. Parmi celles-ci figurent le fils du guide, son chef de cabinet et six autres nommés par le dirigeant. Selon Washington, «ces mesures réduisent encore la capacité du Guide suprême à appliquer sa politique de terreur ».

--- Publicité---

Après son retrait de l’accord sur le nucléaire iranien, l’administration Donald Trump ne cesse de multiplier des sanctions contre le régime de Téhéran. Récemment, des sanctions ont visé le guide de la république islamique, le chef de la diplomatie, ainsi que d’autres hauts responsables du pays. En guise de réplique, l’Iran a annoncé ce mardi la réduction de ses engagements vis-à-vis des activités nucléaires. Une nouvelle qui ne plairait pas au chef de la Maison Blanche.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité