RDC: le député congolais Claudel Lubaya réagit à la « Sextape Héritier Watanabé »

Le chanteur congolais Héritier Watanabe et sa partenaire sexuelle Naomie Mbando ont été libérés lundi 18 novembre 2019 suite à leur interpellation samedi dernier. Une situation qui n’a pas laissé indifférent le député Claudel Lubaya.

La police congolaise a arrêté selon le commissaire provincial Sylvano Kasongo Héritier Watanabé et Naomie pour « atteinte à la pudeur » et de «proxénétisme». La raison: l’artiste a publié en début de la semaine passée une vidéo dans laquelle il était en plein ébat sexuel avec une femme identifiée comme Naomie. Selon politico.cd, le député Claudel Lubaya appelle les autorités policières et judiciaires à éviter une justice à double vitesse dans l’affaire du sextape de l’artiste musicien Héritier Watanabe. “Sans porter un jugement de valeur sur les faits dits de mœurs reprochés à l’artiste musicien Héritier Watanabe, je constate néanmoins, non sans regret, la diligence de la justice pour le mettre aux arrêts pendant que la même justice peine à agir sur certaines affaires courantes dont celles de meurtre et reste tendre envers le Ministre provincial de l’intérieur de Kinshasa qui a fait exécuter un citoyen par son garde du corps,” a t-il écrit sur sa page Facebook officielle.

Pour le député congolais Claudel Lubaya, une “Pareille attitude porte atteinte aux principes élémentaires de l’État de droit et partant, rend ambiguë notre ligne officielle en matière de distribution de la justice.” Notons qu’après leur libération provisoire, Héritier Watanabé a exprimé ses regrets et ses excuses à ses fans. Pareil pour Naomie, qui après avoir clarifié qu’elle est une femme célibataire sans enfants , a demandé pardon à sa mère et à tous ses proches pour le désagrément.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus