S3xtape Héritier Watanabé: les chefs d’accusation portés contre l’artiste et sa partenaire

Pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux en début de semaine, une s3xtape, le chanteur congolais Bondongo Kabeya alias Héritier Watanabé a été arrêté avec sa partenaire de scène, samedi 16 novembre 2019, à Kinshasa au Congo, suite à un mandat d’arrêt délivré par le procureur de la République. 

En audition après leurs arrestations, les deux protagonistes sont accusés d’« atteinte à la pudeur » et « proxénétisme », selon une déclaration du commissaire divisionnaire adjoint, Sylvano Kasongo, chef de la police à Kinshasa contacté par à ACTUALITE.CD.
Après avoir vu ces vidéo, le mari cocu, un réputé député a exprimé ses regrets :  “Je suis l’homme le plus malheureux de ce monde, j’ai fait tout ce que l’homme peut faire pour Naomie, nous avons trois jolis garçons qui ont besoin de notre affection, pourquoi a t-elle fait cela à nos enfants? Que dirais-je à ma famille après tout ça? Que Dieu la bénisse.”. La jeune femme a quant-à elle annoncé une plainte contre Héritier Watanabe
3 commentaires
  1. Marie dit

    Je compatis vraiment à la douleur de leurs conjoints respectifs. Le jeune homme est à condamner. Il a piégé la fille qui lui demandait d’arrêter de filmer. J’aurai appris qu’il a l’habitude de filmer ses ebats sexuels et les poster sur les réseaux sociaux. C’est méchant ce qu’il fait aux filles. Il faut qu’il approche un Pasteur pour se faire délivrer.

  2. Boska dit

    Marie ,rien n’est méchant, cest la fille qui est p*** elle pouvait couper l’acte en même temps mais non , Mme à continuer

  3. Anonyme dit

    se de n’importe quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus