Politique

Algérie: l’ancien premier ministre Ali Benfils se retire de la vie politique

L’ancien premier ministre algérien Ali Benfils a mis fin à sa carrière politique ce samedi 28 décembre à Alger. Figure de l’opposition algérienne après son passage à la primature, Ali Benfils a participé à plusieurs reprises à l’élection présidentielle dans son pays.

L’opposant Ali Benfils se retire de la vie politique algérienne après avoir servi à de hautes fonctions au sommet de l’Etat. Ancien garde des sceaux et chef du gouvernement, Benfils passe la main à la jeunesse de son parti. “C’est avec des sentiments sincères (…) que je remets mon mandat de président (…) au comité central” du parti a déclaré l’ex-allié d’Abdelaziz Bouteflika. En démissionnant de la tête du parti « Avant-garde des libertés« , il a été remplacé par le secrétaire général Abdelkader Saâdi qui assurera son intérim jusqu’à la tenue du prochain congrès ordinaire en juin.

--- Publicité---

Ministre de la Justice de 1988 à 1991, il a été chef du gouvernement de 2000 à 2003. Mué en opposant au régime du président déchu Abdelaziz Bouteflika, Ali Benfils a tenté à trois reprises de se hisser à la magistrature suprême. Sa dernière tentative remonte au 12 décembre dernier, scrutin à l’issue duquel le président Abdelmadjid Tebboune a été élu chef d’Etat au premier tour. Le désormais ex-président de Talaie El-Houriat était arrivé troisième avec 10,55% des voix.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité