Société

Bénin: le point sécuritaire du pays durant le dernier trimestre 2019

Invité sur l’émission sociopolitique « 90 minutes pour convaincre » de la radio nationale, le commissaire principal et chef service relation publique et communication de la police républicaine, Roger Tawes a présenté le point des actes répréhensibles enregistrés lors du dernier trimestre de l’année 2019.

Le renforcement des dispositifs sécuritaires et les missions de patrouilles sur le terrain ont porté leur fruit au cours du dernier trimestre de l’année en cours. C’est du moins l’appréciation faite par le commissaire principal de police, Roger Tawes dans l’émission « 90 mn pour convaincre » du dimanche 29 Décembre 2019.  Présentant les statistiques des actes répréhensibles enregistrés ce dernier trimestre de l’année 2019, le chef service relation publique et communication de la police républicaine estime que les chiffres sont en baisse comparativement aux trimestres passés. Présentant les statistiques, le commissaire principal Roger Tawes donne les précisions ci-après:

--- Publicité---

  • 42 cas de braquage,
  • 135 cas de vol à mains armées contre près de 400 cas les périodes passées,
  • 431 cas de cambriolages,
  • 776 cas de vol simple.

Dans le même temps au cours de la même période, la police républicaine a enregistré 89 cas d’accidents mortels, 473 cas d’accidents corporels et 550 cas d’accidents matériels. Pour rassurer les populations béninoises sur les dispositions pratiques en vue pour assurer la sécurité des personnes et des biens en ces temps de fête, le commissaire divisionnaire Mathias Atchèdemessi, invité sur le même plateau a levé un coin de voile sur les dispositifs sécuritaires mis en place par la police républicaine. Il s’agit entre autres du renforcement du dispositif sécuritaire des axes routiers, de l’intensification des patrouilles sur les corridors et autres dispositifs de surveillance de la circulation routière, le renforcement de la surveillance des lieux de grands rassemblements. Ces différents dispositifs visent à dissuader les malfrats au cours de cette période sensible.

---Publicité---

Un commentaire

  1. A nos forces de l’ordre, je dis bravo ! Je les encourage et leur demande d’aller plus loin. Que le gouvernement leur fournisse les moyens adéquats pour être plus motivés et plus déterminés. Bonne et heureuse année à vous et à votre famille.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité