Bénin: une délégation de l’UE s’imprègne de la richesse culturelle de Porto Novo

Dans le cadre de la « campagne Démocratie » organisée par la délégation de l’Union Européenne au Bénin, en prélude a la journée mondiale des droits de l’homme, une visite culturelle des ambassadeurs de l’UE a eu lieu ce jeudi 12 Décembre 2019 à Porto Novo.

Découvrir la richesse culturelle de Porto Novo. Tel est le sens donné à la tournée culturelle initiée ce jeudi 12 Décembre 2019 par certains membres de la délégation de l’Union Européenne au Bénin. Cette sortie culturelle sur la ville capitale politique du Bénin entre en ligne de compte des activités prévues dans le cadre de la « Campagne Démocratie » organisée par l’union en prélude à la journée mondiale des droits de l’homme. La délégation de l’Union Européenne a fait la découverte de plusieurs centres symboles de la riche culture des « aïnonvi ». Les membres de la délégation ont visité les places aménagées dans le cadre de la cinquième édition du projet “éclosions urbaines“, organisé par le centre culturel, artistique et touristique “Ouadada“ qui organise du 12 décembre 2019 au 12 décembre 2020, ce festival (Éclosions urbaines). Ce festival consiste à faire une exposition d’art contemporain qui débouche chaque année sur la rénovation d’une place historique à Porto-Novo. Précisons que ce projet a favorisé déjà la rénovation de 8 places à Porto Novo.

La délégation des ambassadeurs de l’Union Européenne a fait sa première escale à la place Djihoué comè, Djissou Gbogan. A ce niveau, ils découvrent la richesse cultuelle de la ville de Porto Novo à travers l’exposition le long des escaliers des œuvres d’art illustrant des temples vodoun  et autres divinités telles que le “Sakpata“, le “Tôlêgba“, le “Tôhossou“… S’en est suivi une visite sur les places Migan notamment le Palais royal qui a fait peau neuve. Le roi dans une courtoisie majestueuse a fait le récit des exploits de ses ancêtres tout en présentant aux visiteurs blancs, l’autel des morts et autres compartiments du Palais.

La délégation a ensuite mis le cap au quartier colonial, où elle visité la Haute Cour de justice, la Gendarmerie, le Centre des douanes, le chantier de la nouvelle place Houngbo Honto dont l’inauguration est prévue en 2020. La Cathédrale Notre Dame, la mosquée afro-brésilienne et quelques maisons afro-brésiliennes. La visite touristiques a pris fin dans le centre Ouadada par des échanges entre les membres de la délégation et certains écoliers sur le droit des enfants.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus