Sécurité

Burkina-Faso: nouvelle attaque meurtrière

Le Burkina-Faso a passé la Noel dans la douleur et dans une tristesse énorme. En deuil depuis l’attaque d’Arbinda, le pays des hommes intègres a essuyé une nouvelle attaque qui a fait une dizaine de morts dans le rang des soldats.

Alors que le Burkina-Faso suit un deuil national de deux jours, depuis mercredi, après l’attaque d’Arbinda, où 35 civils (dont 31 femmes) et sept militaires ont été tués, ainsi que « 80 terroristes », le pays a été frappé une fois de plus par une nouvelle attaque meurtrière. En effet, une patrouille du détachement militaire de Namssiguia a été attaquée dans la nuit de mardi à mercredi à Hallalé, localité située près de Tongomael, dans la province du Soum. Une dizaine de soldats ont péri dans cette embuscade.

--- Publicité---

Depuis des années, le Burkina-Faso fait face à de plusieurs attaques meurtrières des groupes armés. Ce, malgré les maintes offensives des forces de l’ordre et l’appui des troupes françaises et onusiennes qui sont dans le Sahel. Le G5 Sahel dont la principale préoccupation est la sécurité de la région, peine à trouver la formule magique pour contrer cette défaillance sécuritaire accrue. Le morceau choisi de cette organisation africaine est, « manque de financement et d’équipement » pour mener à point la lutte contre le terrorisme.

---Publicité---

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité