Burundi: Pierre Nkurunziza réitère son engagement à quitter le pouvoir en 2020

Le chef d’Etat burundais Pierre Nkurunziza a réaffirmé jeudi son intention de ne plus briguer un nouveau mandat à la tête de son pays. C’est la énième fois que le controversé dirigeant burundais fait la même promesse.

Pierre Nkurunziza ne se présentera plus à nouveau pour un autre mandat à la tête de la République burundaise. Jeudi 26 décembre, lors d’un entretien avec la presse, il a réaffirmé son envie de passer la main dès la présidentielle de 2020. En effet, le chef d’Etat avait auparavant fait cette promesse aux soldats de son pays en indiquant que c‘était la dernière fois qu’il leur adressait les vœux de fin d’année en tant président. Il les a ainsi exhortés à garder « cohésion et discipline » et à éviter le « désordre ». Ces annonces répétitives seraient loin de rassurer certains de ses concitoyens surtout les opposants à son régime qui exigent plus de démocratie.

Au pouvoir depuis 2005, Pierre Nkurunziza qui a brigué son troisième mandat en 2015 a plongé le pays dans une crise sociopolitique sans précédent. Suite aux violentes répressions des manifestations hostiles à son pouvoir, Nkurunziza est perçu par des ONG comme un « mauvais élève » dans la promotion et le respect des droits de l’homme. Jusqu’à la veille de son départ, peut-être que certains seraient-ils toujours incrédules.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus