Politique

La Bolivie expulse l’ambassadrice du Mexique et le consul d’Espagne à La Paz

La Bolivie a expulsé sept diplomates dont l’ambassadrice du Mexique et le consul d’Espagne à La Paz. Ces nouvelles expulsions font enliser la crise entre le gouvernement de la présidente par intérim, Jeanine Añez, les autorités madrilènes et mexicaines.

Les autorités boliviennes ont expulsé l’ambassadrice du Mexique et le consul d’Espagne à La Paz. Ces diplomates déclarés « persona non grata » sont priés de quitter la Bolivie dans les 72 qui suivent. D’autres membres du personnel de l’ambassade espagnole ont aussi subi le même sort. Ceux-ci sont accusés d’avoir tenté d’exfiltrer un proche de l’ancien président Evo Morales recherché par les nouvelles autorités boliviennes et réfugié à l’ambassade du Mexique à La Paz avec 11 autres proches du président bolivien déchu. « Ce groupe de personnes a gravement porté atteinte à la souveraineté et la dignité du peuple et du gouvernement bolivien », selon l’autoproclamée présidente par intérim Jeanine Añez.

--- Publicité---

A Madrid, le gouvernement de Pedro Sanchez n’a pas tardé à réagir. Il expulse trois diplomates boliviens comme mesure de représailles. Le premier ministre espagnol a d’ailleurs appelé La Paz à retrouver plus de sérénité afin de ne pas compromettre à nouveau les relations diplomatiques déjà agonisantes entre les deux pays. Arrivée au pouvoir à la chute d’Evo Morales, la présidente par intérim de la Bolivie a entamé un nettoyage au sein des institutions de l’Etat. Elle a projeté de nouvelles élections, consultations desquelles le chef d’Etat déchu et exilé sera exclu.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité