La CPI « a fait de Laurent Gbagbo un non-citoyen » de la Côte d’Ivoire, Maitre Altit

La situation actuelle de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo ne réjouit guère son avocat conseil, Maître Altit. Dans un document rédigé par Maître Altit, a été dénoncée la situation de l’ancien président déjà acquitté par la Cour pénale internationale, mais qui ne jouit toujours pas de ses droits en tant que citoyen de ivoirien.

Dans le document rédigé par Maître Altit qui date du 7 octobre 2019 et rapporté par Connectionivoirienne.net, l’avocat y a formulé une « requête afin d’obtenir que la Chambre d’appel restitue à Laurent Gbagbo, acquitté de toutes les charges portées contre lui, l’intégralité de ses droits humains fondamentaux ». En effet, après son acquittement par la CPI, Gbagbo a été privé de certains de ses droits que la chambre d’appel de la Cour a qualifié de restriction.

Il s’agit du « droit de s’exprimer en tant que militant ou responsable politique, le droit de participer publiquement à la détermination du programme d’un parti politique, le droit de participer à des meetings politiques, le droit de participer à des émissions radio, télévisées, dans lesquelles il serait fait mention de sa carrière politique ou de sa vision politique, le droit de pouvoir répondre aux questions de journalistes ou d’historiens concernant sa carrière ou sa vision politique, le droit de donner sa vision de la réconciliation ».

Selon un commentaire de Maître Altit, à propos de ses restrictions, « ces droits civils et politiques dont Laurent Gbagbo est privé sont constitutifs de ce qu’est la citoyenneté. Autrement dit, la Chambre d’appel a fait de Laurent Gbagbo, acquitté, un non-citoyen ». Gbagbo Laurent qui réside à Bruxelles en Belgique, est en attente de la décision de la chambre d’appel, de recevoir ou non l’appel du procureur du verdict de la chambre de première instance de la Cour, qui l’a acquitté et libéré, lui et son ancien ministre Charles Blé Goudé.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus