Le Pape François et l’archevêque de Canterbury adressent des vœux de paix au Soudan du sud

Le Pape François et l’archevêque de Canterbury, Justin Welby ont adressé un message de paix au Soudan du sud. Ce mercredi 25 décembre, jour de Noël, les deux autorités religieuses ont encouragé le processus de paix dans ce jeune Etat meurtri par la guerre depuis 2013.

Dans un message conjoint, le Pape  François et l’archevêque de Canterbury, Justin Welby, ont imploré les deux leaders politiques du Soudan du sud à faire la paix. «Nous souhaitons vous adresser à vous et à tout le peuple du Soudan du Sud nos meilleurs vœux de paix et de prospérité», écrivent-ils aux leaders politiques du pays dans le message de Noël, rappelant leur volonté de se rendre dans le pays en cas d’accord. Très préoccupé par le processus de paix dans le pays, le souverain pontife avait convié le chef rebelle Riek Machar et le président Salva Kiir au Vatican.

Le Soudan du sud, le plus jeune Etat du monde créé en 2011 est divisé par la guerre civile deux ans après son indépendance. L’accord de paix de Khartoum, censé mettre fin au conflit n’a jamais été appliqué alors que l’ancien vice-président Riek Machar s’est réfugié au Soudan voisin. Celui-ci conditionne son retour à la formation d’un gouvernement d’union nationale conditionné à son tour par le règlement de quelques principaux préalables. Il s’agit notamment de la formation d’une armée unifiée, de la délimitation des frontières intérieures entre Etats et des conditions de sécurité personnelle de l’ancien vice-président. Des points que Juba peinent à satisfaire. Mais début décembre, la présidence a annoncé la formation du gouvernement d’union nationale d’ici février 2020.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus