Sport

L’interdiction de compétition à la Russie met Vladimir Poutine en colère

L’Agence mondiale antidopage a annoncé lundi, que la Russie est interdite de participation à des compétitions internationales pendant une période de 4 ans pour avoir falsifié des tests de dopage. Cette décision a fait réagir les officiels russes et aussi le président Vladimir Poutine.

Selon Poutine, cette sanction de l’agence antidopage va complètement à l’encontre de la charte olympique. Le président russe a déclaré que son pays analyserait la décision qui, selon lui, avait un air de politique et n’était pas dans l’intérêt du sport, indique Reuters. Le comité exécutif de l’agence de dopage a agi après avoir conclu que Moscou avait planté de fausses preuves et supprimé des fichiers liés à des tests de dopage positifs dans les données de laboratoire qui auraient pu aider à identifier les tricheurs de drogue. Cette décision a été un coup dur pour la fierté d’une nation qui a toujours été un moteur dans de nombreux sports mais dont la réputation a été ternie par une série de scandales liés au dopage.

--- Publicité---

Poutine, lors d’une conférence de presse au Palais de l’Elysée de la présidence française, a déclaré que les conclusions de l’AMA ne contenaient aucune plainte adressée au comité national olympique russe, rapporte Reuters.

«Et s’il n’y a aucune plainte contre lui, alors le pays devrait concourir sous le drapeau national. C’est écrit dans la charte olympique. Cela signifie que, à cet égard, la décision de l’AMA a violé la charte olympique. Nous avons tous les motifs de faire appel. Toute sanction doit être individuelle et doit être liée à ce qui a été fait … par une personne ou une autre. Une sanction ne peut pas être collective et s’appliquer à des personnes qui n’ont rien à voir avec certaines violations », a déclaré Poutine.

«Si quelqu’un prend une telle décision concernant la punition collective, je pense qu’il y a tout lieu de supposer que la base de telles décisions n’est pas le souci de la pureté du sport international, mais des considérations politiques qui n’ont rien à voir avec l’intérêt du sport ou le mouvement olympique », a poursuivi Poutine. La sanction de l’AMA, prive la Russie des prochains Jeux olympiques d’été et d’hiver et de la Coupe du monde de football 2022.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité